Pour sa Zakat, le préfet de Labé construit un pont de franchissement

Depuis quelques temps, les citoyens de Labé ont constaté la construction d’un ouvrage de franchissement dans le secteur de Télidjé, quartier Koulidara, dans la commune urbaine de Labé. Si les citoyens avaient cru que la construction de cet ouvrage, rentrait dans le cadre des travaux de bitumage de la voirie urbaine de Labé, financé par le gouvernement guinéen, le préfet  Elhadj Safioulahi Bah a fait savoir, que l’ouvrage est réalisé sur ses propres fonds.

Assimilé aux travaux de bitumage en cours dans la commune urbaine de Labé, la réalisation de ce pont dans le secteur Télidjé est entièrement financée par le préfet de Labé. C’est en tout cas c’est qu’a fait savoir Elhadj Safioulahi Bah : « C’est un pont que j’ai décidé de faire pour permettre et faciliter l’accès dans cette zone. Le financement, est un financement privé, je dirais même personnel. C’est la zakat que je paie ; que j’ai utilisée pour la construction de ce pont. Avec le concours du chef de quartier qui a des camions, qui  nous aidait à transporter la terre. Pour preuve, il n’y a eu aucun engin de GUICOPRESS sur les lieux. Donc ça n’a rien à voir avec les travaux de GUICOPRESS. »

Il faut aussi préciser, que ce n’est pas le 1er pont réalisé par le préfet Safioulahi Bah, même si pour les précédents, les sources de financement sont différentes. D’ailleurs, les citoyens de Labé l’ont surnommé ‘’SPD’’ (Safiou, Pour le Développement).

La Zakat, selon un site islamique, est « une aumône obligatoire représentant 2,5 % de la richesse d’un musulman sur une année. La Zakat est destinée à purifier notre richesse pour nous élever spirituellement. Elle purifie notre cœur contre l’égoïsme et garantit aux pauvres de la société une protection contre la faim et la pauvreté ».

Sam Samoura pour Guinee7.com        

L’article Pour sa Zakat, le préfet de Labé construit un pont de franchissement est apparu en premier sur Guinee7.com.

Autre articles