Union africaine

C’est ce qui est sorti des conclusions du 31e sommet de l’Union Africaine qui vient de prendre fin à Nouakchott ce lundi 2 juillet 2018 consacré à la lutte contre la corruption. L’organisation continentale a décidé d’octroyer à la Guinée la domiciliation du siège du Centre africain de développement minier (CADM).

L’octroi de ce siège à la Guinée peut paraître fortuit aux yeux de certaines personnes qui ignorent l’importance du CADM et les arguments que la Guinée a fait valoir lors des négociations. Mais suffisant pour convaincre sur la détermination du ministre Mamadi Touré à faire de la Guinée une référence dans la diplomatie africaine et du ministre des Mines Abdoulaye Magassouba pour son expertise.

La candidature de la Guinée, déposée officiellement en octobre 2015, a été retenue après examen par une mission d’évaluation de l’Union Africaine (UA). En visite à Conakry du 13 au 18 mars 2016, cette mission d’évaluation était composée de cinq experts et présidée par Houssein Hassane.

Autre articles