Relation avec la Belgique

Coopération Guinéo-Belge

 

Les relations entre la Guinée et la Belgique sont bonnes, notamment grâce à la compagnie Brussels Airlines(link is external) qui est l’une des seules à organiser des vols directs vers la Guinée. En 2013, un accord d’annulation de la dette (2,4 millions) de la Guinée envers la Belgique a également été signé par le ministre des Finances Koen Geens. Par le biais de cet accord, la Belgique a annulé la totalité des dettes de la Guinée. La Belgique exporte principalement du matériel de transport et des machines, notamment des voitures de seconde main, connues sous le nom de « voitures-Bruxelles ». Le principal produit d’importation (représentant 84%) en provenance de la Guinée est le diamant. Les statistiques de l’Agence pour le Commerce Extérieur indiquent une tendance à la hausse, tant au niveau des importations que des exportations.

Dans le cadre de la lutte contre le virus Ebola, la contribution belge a été grande : la Belgique a fourni 24 véhicules et a débloqué des fonds de 39,1 millions d’euros. Les autorités guinéennes souhaiteraient davantage développer les relations bilatérales avec la Belgique, pour cela, une rencontre officielle entre le Président Alpha Condé et le Premier Ministre Charles Michel s’est tenue en mars 2015, dans le cadre de la conférence Ebola à Bruxelles. Actuellement, la Belgique est représentée par un bureau diplomatique ouvert en 2015 suite à l’ajout de la Guinée dans la liste des pays partenaires de la coopération belge.

Le vice-premier ministre et ministre de la coopération au Développement Alexander De Croo et son homologue guinéen ont donné le coup d’envoi de la coopération bilatérale au début de l’année 2016 et notre pays s’est engagé via des contributions financières et plusieurs interventions directes vis-à-vis de la Guinée. Maintenant que l’épidémie d’Ebola n’étant plus une menace, la Coopération belge au développement souhaite offrir une contribution structurelle à la reconstruction du pays.


Coopération Belge au Développement

Le 30 octobre 2017, la Belgique et la Guinée ont signé un programme de coopération gouvernementale pour 2018-2022. Cette coopération comprendra les trois composantes suivantes : le développement de l’entreprenariat urbain, rural et féminin ; les droits sexuels et reproductifs ; et enfin, un programme de formations, d’études et d’expertise. Mis en œuvre par l’Agence belge de développement (Enabel), l’investissement belge est d’un montant total de 37,7 millions d’euros ainsi que 420 mois-hommes d’experts.

Le nouveau programme de coopération fera ainsi suite au programme de 15 millions d’euros signé au début de l’année 2016. Ce dernier permettait à la Belgique d’apporter des réponses rapides et concrètes aux besoins prioritaires de la population guinéenne, tout en jetant les bases du programme de coopération actuel.

Afin de pouvoir offrir un meilleur suivi de cette coopération, notre pays dispose d’un bureau diplomatique en Guinée. Outre la coopération gouvernementale, le bureau permet également de faire un suivi des interventions d’ONG belges et d’organisations multilatérales sous financement belge, ainsi que des prêts d’État à État.